Chargé(e) de projet en gestion des matières résiduelles

Logo MRC d'Arthabaska (centre administratif)MRC d'Arthabaska (centre administratif)
Victoriaville

Offre #MRC-GMR_2023-01-20 Horaire flexibleSans lieu fixe

La MRC d’Arthabaska est présentement à la recherche d’une personne rigoureuse et dotée d’un excellent sens de l’organisation pour occuper le poste de chargé(e) de projet en gestion des matières résiduelles.

Relevant du coordonnateur de l’environnement, le ou la titulaire de ce poste a pour principale responsabilité la gestion des projets en gestion des matières résiduelles (GMR). Il est responsable de la révision et de la mise en œuvre du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) de la MRC d’Arthabaska.

Toutes les demandes seront traitées en toute confidentialité.

Seules les personnes retenues seront contactées pour une entrevue.

Secteur d'emploi

Service de la gestion du territoire

Type de poste

Permanent (temps plein)

Rémunération

Salaire selon la convention en vigueur (61 388,60 $/année) avec une gamme complète d’avantages sociaux concurrentiels : 2 semaines de congé payées pendant les fêtes en plus des vacances annuelles, 8 jours de congé personnels payés par année, congé le vendredi après-midi, assurances collectives, REER collectif, horaire flexible, politique de télétravail en vigueur.

Employeur

MRC d'Arthabaska (centre administratif)
150, rue Notre-Dame Ouest, Victoriaville
Québec, Canada
G6P1R9
819-752-2444
Site web officiel

Postuler

Du 19 janvier 2023 au 16 février 2023, 00h00

Tâches et responsabilités

  • GESTION ET COORDINATION DU PGMR
    - Rédiger, réviser, et coordonner le PGMR;
    - Planifier, organiser et effectuer le suivi des actions du PGMR;
    - Produire le rapport annuel de mise en œuvre du PGMR;
    - Mesurer et évaluer les résultats de performance en GMR;
    - Préparer et animer divers comités;
    - Travailler en concertation avec les acteurs du milieu.
  • GESTION DE PROJETS EN GMR
    - Participer à la planification et au développement des projets en GMR;
    - Développer les outils adéquats pour assurer le bon fonctionnement de    la GMR;
    - Travailler en étroite collaboration avec l’équipe des communications        relativement à la GMR;
    - Évaluer la performance des municipalités en GMR et les conseiller sur    les meilleures pratiques.

Horaire et conditions

35 heures par semaine

Nuit Jour Soir
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche

Horaire flexible et politique de télétravail en vigueur

Qualifications requises

- Connaissance du domaine de la gestion des matières résiduelles;
- Véhicule et permis de conduire valide;
- Maîtrise de la suite Microsoft Office;
- Connaissance du territoire de la MRC d’Arthabaska (atout).

Scolarité exigée

Diplôme d’études collégiales relié au domaine d’activité.

Expérience demandée

Minimum d’une (1) année d’expérience pertinente.

Aptitudes linguistiques

  Parlé Écrit
Français
Anglais
Espagnol

= Excellente maîtrise
= Connaissance fonctionnelle

 

À propos de l'employeur

L’équipe de la MRC d'Arthabaska est composée de 45 professionnels dédiés au développement de Victoriaville et sa région. Avec ses 22 municipalités couvrant un territoire composé de 74 000 habitants, la MRC d’Arthabaska est une institution municipale régionale qui permet à ses municipalités locales, de milieux urbain et rural, de concevoir en concertation l’aménagement du territoire et de planifier leur développement à plus grande échelle de manière cohérente et harmonieuse.

Soumettre votre candidature

Avant le jeudi 16 février 2023, 00h00.

Privilégier les documents PDF et les images.

La Loi sur l'accès à l'égalité en emploi dans des organismes publics vise à favoriser une représentation équitable des groupes qui sont fréquemment victimes de discrimination en emploi. [Afficher le texte complet...]

Elle oblige des organismes publics à procéder à l'analyse de leurs effectifs afin que soit déterminé, pour chaque emploi, le nombre de personnes faisant partie de chacun des groupes désignés dans le présent questionnaire, soit les femmes, les Autochtones, les minorités visibles, les minorités ethniques et les personnes handicapées.

Le questionnaire a pour objet d'identifier les personnes membres de ces groupes afin de pouvoir ensuite vérifier si elles sont en proportions suffisantes dans les différents emplois de l'organisme.

Les renseignements recueillis lors de cette identification ne serviront qu'aux fins de l'application de la Loi, seront strictement confidentiels et ne seront connus que des personnes responsables de l'application du programme d'accès à l'égalité en emploi.

Pour toutes questions ou commentaires, nous vous invitons à communiquer avec le Service des ressources humaines au 819-758-1571.

La Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale (L.R.Q., c. E-20.1, a. 1) définit une « personne handicapée » comme suit : [Afficher le texte complet...]

« ...toute personne ayant une déficience entraînant une incapacité significative et persistante et qui est sujette à rencontrer des obstacles dans l'accomplissement d'activités courantes. »

Plus explicitement, une personne handicapée est une personne ayant :

  • une déficience (soit une perte, une malformation ou une insuffisance d'un organe ou d'une structure, de naissance ou acquise au cours de la vie);
  • entraînant une incapacité (soit une réduction de la capacité à fonctionner sur le plan intellectuel, psychologique, physiologique ou anatomique d'une façon ou dans des limites considérées comme normales);
  • significative (dont le degré de sévérité et de gravité rend impossible la restauration à un niveau normal des capacités de la personne par l'utilisation d'une prothèse telle que des lunettes, des lentilles cornéennes ou d'une prothèse auditive ou encore d'une orthèse telle que des semelles ou des chaussures orthopédiques);
  • et persistante (dont on ne peut prévoir la disparition);
  • et qui est sujette à rencontrer des obstacles dans l'accomplissement d'activités courantes.

À titre indicatif, voici quelques exemples de situations problématiques que les personnes qui ont des incapacités significatives et persistantes sont susceptibles de vivre dans le contexte d'un emploi (veuillez noter toutefois que cette liste n'est pas exhaustive et qu'il ne s'agit pas de définitions légales) :

  • difficulté à se servir de leurs mains ou de leurs bras, par exemple, pour saisir ou utiliser une agrafeuse ou pour travailler au clavier;
  • difficulté à se déplacer d'un local à un autre, à monter ou à descendre les escaliers, etc.;
  • incapacité ou difficulté à voir, à l'exception du port de lunettes ou de lentilles cornéennes;
  • incapacité ou difficulté à entendre;
  • incapacité à parler ou difficulté à parler et à se faire comprendre;
  • difficulté à conduire un véhicule non adapté;
  • difficulté à fonctionner sur le plan mental ou intellectuel.

Par la poste ou en personne

Soumettez-nous votre candidature à l'adresse suivante:

150, rue Notre-Dame Ouest
Victoriaville, Québec
G6P1R9

SVP, prenez soin d'insérer vos documents (curriculum vitae, lettre de présentation, etc.) dans une enveloppe sur laquelle apparaît votre nom complet ainsi que le numéro et le nom du poste convoité.